U13 Filles Région

U13F – Régional – 2018/2019

 

Mot du Coach  « Après une année sabbatique, me voilà de retour au bord du terrain, pour un projet de formation sur la catégorie U13F ! Cette catégorie est charnière : les filles passent du jeu en U11 à un peu plus d’enjeux (championnat régional), ces deux années pouvant aboutir à l’entrée au Pôle et à l’accès au championnat de France, par le biais des sélections. Mais la route est longue et la trajectoire parfois sinueuse. Toutes les filles n’ont pas le même but, le même projet, pourtant il est important de trouver une place pour chacune dans un projet de groupe. Si dans un premier temps, notre but a été d’étoffer le groupe, qui n’était que de 7 filles à la rentrée — nous accueillons ainsi quelques débutantes et faisons appel à quelques U11 et U15 lors des entrainements pour pouvoir travailler au mieux —, le véritable objectif reste de montrer que nous avons le niveau pour jouer en Région !

À la reprise, cela ne saute pas aux yeux, mais nous savons que nous sommes qualifiés d’emblée, sans passer par les TQR, car il y a tout juste assez d’équipes candidates. Sur le terrain, cela est moins évident. Seules trois filles ont déjà jouées à ce niveau — Tara, Alexia et Leyana. Deux filles d’un niveau départemental arrivent de l’extérieur – Alice et Nawal. Et deux filles montent des U11 – Mathilde et Lyse. Nous avons enfin trois débutantes – Laetitia, Sarah et Mariam. La marche reste pour l’instant trop haute pour les débutantes, la plupart des matches sont donc joués à 7 en ce début d’année ; nous espérons intégrer les autres au fur et à mesure de leur progression. Cette première partie de saison est difficile, avec une seule victoire lors des matches allers. Néanmoins le groupe garde le sourire, reste soudé et l’équipe progresse. Sans joueuse dominante à ce niveau dans l’équipe, les filles doivent jouer ensemble et gagner en agressivité et en constance pour tenir tout le match. Nous avons déjà montré que nous pouvons gêner des équipes de haut de tableau pendant une mi-temps, à nous maintenant de chercher à les faire douter jusqu’au bout pour essayer d’en battre une ou deux lors de la phase retour. »

Anaël MARION

 

JOUEUSES

 

BOUKRIKA

LEYANA

BOULEDJOUIDJA

TARA

CLERC

MARIE

DAGNOKO

KADYDIA

GHENO

ALEXIA

KORICHI

SARAH

LAHNIN

MARIAM

MARIEY

MATHILDE

NGAYO

ALICE

OUBELLA

NAWAL

ROGNON

ALICE

Facebooktwittergoogle_plus